Exposition Sur quel pied danser ? 

   

Prochaines dates de tournée

3 novembre - 3 décembre 2020 : La Barcarolle- Arques

25 novembre - 6 décembre 2020 :

Visages du Monde - Cergy pendant le Festival Kalypso   

 

 

Dates passées 

13 - 15 mars (écourté cause COVID, initialement prévue jusqu'au 11 avril) :

Centre Culturel de Saint-Pierre des Corps   

25 février - 13 mars 2020 (écourté cause COVID, initialement prévu jusqu'au 6 avril )

Centre des Bords de Marne du Perreux sur Marne

​2 octobre - 20 décembre 2019 : Maison des Arts de Créteil

2-16 décembre 2019 : La Lanterne à Rambouillet

25-30 novembre 2019 : Maison de la Musique et de la Danse de Bagneux

18 au 24 novembre 2019 : Espace Dispan de Floran à l'Haÿ les Roses

2-30 septembre 2019 : Librairie du Théâtre du Rond-Point à Paris

5-7 juillet 2019 : Centre Athanor, Montluçon

17-29 mai 2019 : La Fabrique Made In Bagnolet

4-15 février 2019 : Centre de la Danse Pierre Doussaint, Les Mureaux

 22 janvier - 3 février 2019 : ENM, Mantes La Jolie

7 - 21 janvier 2019 : Théâtre de la Nacelle, Aubergenville

 

 

Cette exposition est née de la commande de Vincent Gaugain, directeur du Centre de la Danse Pierre Doussaint aux Mureaux (78), pour la Biennale de la Danse organisée par son équipe de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine et Oise en janvier et février 2019. 

Elle a été le fil rouge de la Biennale en faisant halte dans 3 lieux qui accueillent les spectacles de la programmation : le Théâtre de la Nacelle d’Aubergenville, le Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD anciennement ENM : Ecole Nationale de Musique, Danse et Théâtre de Mantes La Jolie), et le Centre de la Danse Pierre Doussaint des Mureaux. 

 

L'exposition rassemble, selon les lieux d'exposition, entre 15 et 40 photographies de danse prises entre 2007 et 2019 dans les plus grands théâtres parisiens et d'ailleurs. 

 

Benoîte Fanton propose un panorama de toutes les danses à partir de cette question "Sur quel pied danser?"

Au sens propre comme au sens figuré, comment les danseuses et danseurs de danse classique, hip-hop ou contemporaine utilisent leur corps comme appui ? Comment les danseurs créent cet équilibre, l’espace d’un instant. Comptent-t-ils sur eux-mêmes ou leurs partenaires pour avancer, pour s’envoler, pour... danser ?

 

Parce que l’imagination peut être florissante en regardant ces photographies, Benoîte Fanton a demandé à l’artiste plasticienne Marie-Christine Gayffier d’écrire des textes courts en fonction de ce que lui inspiraient les images. Cela donne une nouvelle lecture aux photographies, une nouvelle vision poétique.

 

Montés en petits carnets rouges, faisant également office de cartel, le spectateur peut les consulter à son rythme et sont des objets artistiques inhérents à l’exposition.

 

Photographier, c’est anticiper un mouvement et aussi être pleinement dans l’instant présent pour fixer le mouvement, le moment juste.

Etre dans l’ici et maintenant, à chaque instant, intensément. Par ces photographies, Benoîte Fanton rend compte de l’instant de perfection dans lequel les danseurs ont été, à un instant donné. Elle saisit ce que l’oeil du spectateur n’a même, parfois, pas eu le temps de voir.

Le dossier de presse de l'exposition est disponible en téléchargement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

----------------------------------------------------------

Un ouvrage reprenant 60 photos + leur texte en miroir a été réalisé en auto-édition. 

Format 14,8 cm x 21 cm, 133 pages

 

Prix de vente : 20€ - En vente sur Rakuten

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de ce site sont soumises au copyright © Benoîte Fanton - benoitefanton.org - Tous droits réservés.
All photos on this website © Benoîte Fanton - All rights reserved.

Toute reproduction totale ou partielle de ces photos est interdite sans l'accord écrit de l'auteur

Any total or partial reproduction of these photos is forbidden without the agreement written by the author

Photographe de théâtre, photographe de danse, Paris, Benoîte Fanton